top of page
Pages de livre

LE SILENCE, de Dennis Lehane



Résumé :

En cet été de 1974, dans la banlieue irlandaise de South Boston, Mary Pat Fennessy mène une existence routinière. Un soir, Jules, sa fille de dix-sept ans, ne rentre pas à la maison, et sa trace disparaît dans la chaleur moite de la ville. La même nuit, un jeune Noir se fait mortellement percuter par un train dans des circonstances suspectes. Ces deux événements sans lien apparent plongent les habitants de Southie dans le trouble. D'autant que la récente politique de déségrégation mise en oeuvre par la ville provoque des tensions raciales et qu'une grande manifestation se prépare. Dans sa recherche effrénée de sa fille, Mary Pat, qui croyait appartenir à une communauté unie, voit les portes se fermer devant elle. Face à ce mur de silence, cette femme en colère devra lutter seule pour faire éclater la vérité, si dévastatrice soit-elle.



L'avis de Gustave :

Le silence, c'est le cri du cœur d'une femme à la recherche de sa fille. C'est toute la réflexion autour du racisme, de sa construction et de sa transmission. C'est un roman social, palpitant, addictif, qui prend aux tripes. À lire !


Mais Bobby savait qu'en fait ils étaient morts parce qu'ils constituaient un obstacle. Au profit. À une certaine philosophie. À une vision du monde selon laquelle les règles ne s'appliquent qu'aux gens qui ne sont pas en charge de les établir. Appelez-les niaks, appelez-les nègres, appelez-les youpins, "micks*, métèques, ritals ou bouffeurs de grenouilles, appelez-les comme vous voulez, pourvu que vous leur colliez un nom quelconque qui enlève une couche d'humanité à leur corps quand vous les évoquez. C'est ça, le but recherché. Si vous pouvez faire ça, vous pouvez faire en sorte que des jeunes hommes traversent des océans pour aller tuer d'autres jeunes hommes, ou vous pouvez aussi les faire rester ici, chez eux, et leur faire faire la même chose.


Comentarios


bottom of page