top of page

Les silences des pères de Rachid Benzine



Résumé :

Un fils apprend au téléphone le décès de son père. Ils s’étaient éloignés : un malentendu, des drames puis des non-dits, et la distance désormais infranchissable.

Maintenant que l’absence a remplacé le silence, le fils revient à Trappes, le quartier de son enfance, pour veiller avec ses soeurs la dépouille du défunt et trier ses affaires. Tandis qu’il débarrasse l’appartement, il découvre une enveloppe épaisse contenant quantité de cassettes audio, chacune datée et portant un nom de lieu. Il en écoute une et entend la voix de son père qui s’adresse à son propre père resté au Maroc. Il y raconte sa vie en France, année après année. Notre narrateur décide alors de partir sur les traces de ce taiseux dont la voix semble comme resurgir du passé. Le nord de la France, les mines de charbon des Trente Glorieuses, les usines d’Aubervilliers et de Besançon, les maraîchages et les camps de harkis en Camargue : le fils entend l’histoire de son père et le sens de ses silences.



L'avis de Gustave :

Rachid Benzine, nous raconte l'exil, la souffrance, les silences, les sacrifices faits par ces hommes venus en France pour travailler et espérer donner à leurs enfants une meilleure vie.

Un très beau roman, plein de pudeur et de délicatesse.


Tu sais, quand je suis ici je rêve que d’une chose : d’être là-bas. Et quand je suis là-bas, je veux revenir ici, parce que rien n’y est plus pareil, je n’y ai plus aucun repère, rien…


bottom of page