top of page
Pages de livre

VEILLER SUR ELLE, de Jean-Baptiste Andrea



Résumé :

Au grand jeu du destin, Mimo a tiré les mauvaises cartes. Né pauvre, il est confié en apprentissage à un sculpteur de pierre sans envergure. Mais il a du génie entre les mains. Toutes les fées ou presque se sont penchées sur Viola Orsini. Héritière d'une famille prestigieuse, elle a passé son enfance à l'ombre d'un palais génois. Mais elle a trop d'ambition pour se résigner à la place qu'on lui assigne.

Ces deux-là n'auraient jamais dû se rencontrer. Au premier regard, ils se reconnaissent et se jurent de ne jamais se quitter. Viola et Mimo ne peuvent ni vivre ensemble, ni rester longtemps loin de l'autre. Liés par une attraction indéfectible, ils traversent des années de fureur quand l'Italie bascule dans le fascisme. Mimo prend sa revanche sur le sort, mais à quoi bon la gloire s'il doit perdre Viola ?

Un roman plein de fougue et d'éclats, habité par la grâce et la beauté.


L'avis de Gustave :

L'auteur nous offre une incroyable histoire d'amitié, qui traversera les décennies et les guerres. Mimo, un génie de la sculpture, et Viola une femme en avance sur son temps. Une plume poétique et pleine d'humanité.

Partir ne changera rien, la pire violence, c'est l'habitude. L'habitude qui fait qu'une fille comme moi, intelligente, car je pense l'être, ne peut pas disposer d'elle-même. À force de me l'entendre dire, j'ai cru qu'ils savaient quelque chose que j'ignorais, qu'ils avaient un secret. Le seul secret, c'est qu’ils ne savent rien. Voilà ce que mes frères, voilà ce que les Gambale et tous les autres, essaient de protéger.
- C'est absurde, de toute façon. Pourquoi craindre les morts? - Euh... parce qu'ils sont morts ? - Tu crois que ce sont les morts qui font les guerres? Qui s'embusquent au bord des chemins ? Qui te violent et te volent ? Les morts sont nos amis. Tu ferais mieux d'avoir peur des vivants.


Comments


bottom of page